CAS-Orsay: logo

CAS en ligne

Le site des Citoyens Actifs et Solidaires à Orsay

Association de promotion de la démocratie participative locale

Notre dossier sur le vélo

Ce dossier sur le vélo vient en complément du ForumInfo n°23 (pdf).

Pour en finir avec les samedis ordinaires dans le centre d'Orsay : voitures au pas, enchevêtrées, trottoirs envahis par les autos et les deux roues motorisés, des piétons qui risquent leur vie pour se frayer un chemin.... et pendant ce temps là, les vélos vont bien plus vite que les autos et débordent des quelques rares bornes prévues pour les y accrocher.

Le ministère édite les bons usages

Le CERTU, centre d'études dépendant du Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, a publié de nombreuses fiches permettant aux collectivité locales d'utiliser des bonnes pratiques pour faciliter la cohabitation du vélo avec les autres modes de transport, notamment automobile (voir plus bas) .

Il ne reste plus qu'à les appliquer à Orsay...

panneau c113panneau b22apanneau B1 + m9v2Tourne à droite véloDepuis trois mandatures, trop peu de progrès pour le vélo à Orsay alors que la circulation devient inextricable et le stationnement anarchique. Allons-nous bientôt voir fleurir ces panneaux ? Dès ce printemps ?

Les voies réservées au vélo se répandent (+67% de 2007 à 2010) ; seulement +2% à Orsay !

Le Club des villes & territoires cyclables a réalisé une enquête sur la période 2007-2010 qui relève une progression de 67 % de la longueur de voirie aménagée et de 413 % des doubles-sens cyclables sur ces 3 ans.

Sur cette même période, à Orsay, par rapport aux 7 km du siècle précédent, c'est zéro (contre +12% les 10 ans précédents, dus à la rue Louise Weiss). Grand progrès fin 2011 avec 80 m de piste cyclable rue de Paris (+1% !) puis en 2014 avec le rond-point de Corbeville (également +1%).

La piste cyclable le long de la rue de Versailles n'a pas progressé avec les travaux du nouveau pont ; elle reste régulièrement squattée par des automobiles et est peu à peu envahie par la végétation...

Les stationnements vélos se multiplient mais restent découverts

En dehors des emplacements abrités édifiés par la RATP (Orsay-Ville, Le Guichet) et des places dans le parking du boulevard Dubreuil, seule la médiathèque du Centre dispose d'un emplacement couvert. Sont désormais pourvus : le Franprix, Jacques Tati, la rue du Dr Lauriat, la rue de Paris, la Poste, la Mairie, l'école maternelle du Centre, la Bouvêche, la rue de Versailles, la Maison de quartier de Mondétour.

Au delà de ces progrès récents, restent notamment à équiper : le marché du Centre, la place de la République, la Maison des Associations, les commerces du Guichet haut et bas, l'église, la gare routière du Guichet.

Cerise sur le gâteau, les deux-roues à moteur, n'ayant pas d'emplacements réservés, se sentent obligés de rouler sur les trottoirs pour attacher leur précieuse monture aux potelets des vélos !

Des éléments pour faire avancer le vélo

Recommandations du CEREMA

La Direction technique Territoires et Ville du CEREMA (ex-CERTU) a édité, entre autres :

Les propositions de la FUB et du MDB

Le MDB (Mouvement pour le Développement de la Bicyclette) recommande aux édiles la lecture du document "Des clés pour réussir la transition" de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) et écrit au Maire d'Orsay.

Mis a jour le 10 juin 2013

Nos suggestions vélo pour les quartiers d'Orsay

Carte quartiers Orsay

Les membres de l'association ont compilés les problèmes rencontrés lors de leur déplacements à vélo dans Orsay et propose des solutions.

Nous avons détaillé ces propositions quartier par quartier : elles sont accessibles en cliquant le quartier de votre choix sur la carte à droite ou sur les liens ci-dessous :

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire pour nous faire parvenir vos suggestions, remarques, rectifications que nous utiliserons dans les meilleurs délais pour améliorer cette série d'articles.

Les aménagements

Vous trouverez également ci-après les principaux types d'aménagements facilitant la cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes qui sont, la plupart du temps, d'un coût minime par rapport à la moindre opération de voirie pour automobile.

Panneau impasse sauf piétons-véloPartage piéton-vélo

Quand les trottoirs ou contre-allées sont suffisamment larges, piétons et cyclistes peuvent cohabiter ; il peut être judicieux de délimiter la trajectoire préférentielle de chacun voire de rectifier quelques aménagements pour éliminer rétrécissements ou difficultés (bordures, dénivelés). Consulter la fiche CERTU "Partage de l'espace".

Tourne à gauche

Pas du tout agréable de s'arrêter entre deux files de voiture pour attendre le moment propice à s'aventurer sur la gauche d'une intersection. Différents solutions sont envisageables : voir la fiche CERTU.

Quand les carrefours sont compliqués (Guy Môquet-Mal Foch, rond-point de Mondétour et même Louise Weiss-Racine) pourquoi pas, comme à Tokyo, arrêter un temps toute circulation motorisée au bénéfice des piétons et cyclistes : voir la vidéo sur wat.tv.

Tourne à droiteTourne à droite

Autorise les cyclistes à franchir un feu rouge pour tourner à droite, en laissant la priorité aux piétons, bien sûr ! Il peut être commandé par un feu supplémentaire clignotant orange (ci-contre) ou plus simplement par un panneau fixe en bas des feux tricolores.

Des explications sur le site de la Communauté urbaine de Bordeaux.

sas véloou ZAC (zone avancée pour cyclistes)

Encore appelée sas vélo, c'est une zone tampon entre la ligne d'arrêt des voitures à un feu tricolore et le passage piéton, réservé aux cyclistes (article R. 415-15 du code de la route). Le positionnement des cyclistes dans cette zone les rend visibles, facilite leur démarrage et, par la même occasion, sécurise un peu plus les piétons.

Ce concept, bien expliqué sur le site de l'Association VeloBuc est peu répandu en France et souvent mal signalé.

Panneau vélo contre-sensVélos à contre-sens

Dans beaucoup de rues à sens unique, il y a suffisamment de place pour permettre aux cyclistes de circuler à contre-sens des automobiles... voir la fiche CERTU.

Quelques recommandations sur une fiche de l'association nordiste ADAV : "Le bon sens des contresens".

 

Stationnement des vélos

A défaut de parking à vélo couvert (seule la médiathèque du Centre en bénéficie), les potelets assurent la stabilité de la bicyclette tout en permettant d'attacher confortablement le cadre, contrairement aux râteliers où le vélo est instable et les roues voilées fréquentes...

 

Quelques itinéraires agréables

En ville : éviter les passages difficiles et les voies trop encombrées de voiture

CAS vous indique quelques itinéraires permettant d'éviter la confrontation avec la circulation automobile. N'hésitez pas pas à nous faire part des vos bons plans cyclistes via notre formulaire.

Le Guichet haut - Centre ville

Par la rue de Verdun puis (point délicat) tourner rapidement à gauche dans l'impasse de Verdun. Au bout de celui-ci un passage, cyclable, en bon état, à partager précautionneusement avec les piétons (ce n'est pas large !) vous mène, en passant entre la Pacaterie et le talus du RER jusqu'au bord de l'Yvette, avenue de Lattre de Tassigny. On évite le souterrain de la gare du Guichet, redoutable avec un vélo, et l'on s'épargne une cohabitation peu amène avec la circulation automobile de la rue Charles de Gaulle.

 

Entre villes : un peu de tourisme

Orsay centre - Les Ulis (rond-point de Mondétour) : piste cyclable des Genêts

Pas du tout signalée, une piste cyclable en état correct et abordable par un cycliste ordinaire permet de rejoindre le haut de Mondétour et la ZA de Courtaboeuf en toute sérénité. Pour l'attraper, emprunter la piste cyclable en contrebas de la N118 depuis le rue Guy Môquet ou la rue Serpente, croiser l'avenue Saint-Laurent puis la rue de Paris où un petit zigzag s'impose pour récupérer le dernier tronçon qui atteint l'extrémité de la rue de Courtaboeuf et un signal "fin de piste cyclable" ; ne pas se laisser impressionner, la piste des Genêts est un petit peu plus loin, depuis le parking. Un lacet un peu raide (le plus rude du parcours, rassurez-vous) et la promenade reprend sous les arbres, passe au-dessus de la D188 et file à nouveau dans la verdure jusqu'à un retour brutal à la civilisation au rond-point de Courtaboeuf.

Orsay centre - Palaiseau-Gutemberg au bord de l'Yvette

Depuis les cours de tennis, seulement 1,2 km de rues entre l'extrémité de la promenade Leconte de l'Isle, rue Mademoiselle, et l'entrée de la Promenade de l'Yvette au pont de Fourcherolles. Ensuite 3,5 km de chemins roulants, majoritairement dans l'espace vert le long des berges, jusqu'à la rue Gutemberg.

Une petite discontinuité à gérer au milieu du parcours, rue du Moulin de la Planche, puis l'on revient le long de l'Yvette jusqu'au stade de Palaiseau qui se contourne par le sud.

Aucune pente sur les chemins cyclables mais un peu de déclivité sur la partie routière : rue Mademoiselle, rue des Pêcheurs, rue du Moulin, rue des Fraisiers, rue de Fourcherolles et une centaine de mètres sur l'avenue du général de Gaulle.

Orsay centre - Gif-sur-Yvette (marché) - Courcelles

En grande partie le long de l'Yvette, cet itinéraire majoritairement hors circulation, permet de rejoindre, depuis le lac du Mail, la place du Marché de Gif-sur-Yvette puis Courcelles. Quelques passages actuellement très boueux demandent un peu d'équilibre ; d'autres sont étroits, tout au bord de la rive et peuvent nécessiter de mettre pied à terre pour croiser cycliste ou piéton.

Licence des cartes - réutilisation

Les plans des itinéraires sont une réalisation de CAS sur fond de cartes OpenStreetMap sous licence CC-BY-SA. Elles sont réutilisables librement sous condition de placer l'oeuvre où elles sont incorporées sous la même licence CC-BY-SA et de créditer OpenStreetMap (http://www.openstreetmap.org) et CAS (http://www.cas-orsay.org) de leur paternité.

 

CAS qu'est-ce ? | Respect de la vie privée | Contactez-nous | Ce site est sous licence Creative Commons BY-SA